next up previous contents
suivant: Interprétation de l'effet du monter: Le filtrage des signaux précédent: Causalité, Stabilité   Table des matières

Les filtres à réponse impulsionnelle finie

Dans l'équation (122), on ne peut faire une quantité infinie de calculs, on sera donc amené à programmer, dans le cas des filtres causaux, une somme sur un nombre fini d'échantillons
\begin{displaymath}
y(t)=\sum_{k=0}^{q}x(t-k)h(k)
\end{displaymath} (125)

La transformée en $z$ de la séquence $b_0,\dots,b_q$ est
\begin{displaymath}
B(z)=\sum_{t=0}^{q}b(t)z^{-t}
\end{displaymath} (126)

C'est un polynôme de degré $q$ en $z^{-1}$. Ce type de filtre ne pose jamais de problème de stabilité.

Sous-sections

Leroux Joel
2000-11-14