Travaux de Recherche ATER

Durant la seconde partie de mon année d'ATER, j'ai rejoint le projet Ragtime dans l'équipe du LIRIS à Lyon 2. Le projet Ragtime fédère la plus grande partie des compétences scientifiques régionales en « grid computing » (grilles de calcul) autour d'une cible applicative commune : la gestion de l'information médicale. Les applications médicales, consommatrices de données acquises de manière distribuée, souvent très volumineuses, complexes à traiter, sont des candidates naturelles à une « gridification » (portage sur grille). La mise en place de grilles médicales se heurte cependant à des contraintes très fortes : confidentialité des données, hétérogénéité des sources d'information, sémantique des données, complexité des procédures d'analyse de données et d'aide à la décision, personnalisation des interfaces utilisateur.

Mon travail de recherche se porte principalement sur le développement d'une interface homme-machine en Java pour l'assistance au diagnostic du cancer du sein. Il s'agit de l'interrogation par le contenu d'une base de données de mammographies, dans le cadre par exemple d'un second diagnostic ou en cas de doute du médecin. Le rôle de l'interface peut se résumer de la façon suivante : le médecin a en sa possession une mammographie sur laquelle il a un doute (tumeur cancéreuse ou non); il sélectionne la zone portant à confusion, puis donne un certain nombre de descripteurs de cette zone. Il envoie sa requête sur la grille et il obtient en retour des images de mammographies similaires avec les diagnostics correspondants. Cela lui permet donc de vérifier ses hypothèses et de pouvoir prescrire le traitement adéquat, par exemple un second examen pour sa patiente.

Cette interface homme-machine permettra aussi de montrer les avancées du projet Ragtime à la région en novembre 2006.