Architectures du futur

 

 

irisa

Logo LEAT

Xilinx, Inc.

 

MCBD19814_0000[1]

  FOSFOR : Flexible Operating System FOr Reconfigurable platform

BD14710_

Présentation

BD10263_ Accueil

BD10263_ Partenaires

BD10263_ Présentation

BD21302_ Contacts

 

Documentation

BD14980_ Avancement

BD14792_ Accès restreints  

 

BD21295_ Actualités

 

ETIS

Equipes Traitement des Images et du Signal

Univ. Cergy-Pontoise CNRS

 

ETIS est une unité de recherche commune à l’Ecole Nationale de l’Electronique et de ses Applications (ENSEA), l’Université de Cergy-Pontoise (UCP) et du CNRS (UMR 8051).

L’équipe Architecture du laboratoire ETIS impliquée dans ce projet dispose d’un savoir-faire depuis de nombreuses années sur la conception d’architectures matérielles embarquées de traitement de signal. Les architectures étudiées aujourd’hui dans l’équipe sont de plus en plus basées sur des technologies reprogrammables (par exemple FPGA).

 

IRISA – CAIRN

Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires

Univ Rennes 1 irisa

 

L'Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA), est un pôle de recherche public regroupant environ 530 personnes. L'INRIA, le CNRS, l'Université de Rennes 1 et l'INSA de Rennes sont les partenaires de cette unité mixte de recherche. Les recherches se développent au sein d'une trentaine d'équipes de recherche et autour de grands thèmes scientifiques qui se déclinent dans de nombreux domaines d'application, sources de collaborations avec d'autres acteurs tant du monde académique qu'industriel.

L’équipe R2D2, située sur deux sites (Lannion et Rennes) est une équipe de recherche reconnue pour son expertise dans les domaines des systèmes hautes performances et faible consommation, des systèmes reconfigurables, des systèmes de télécommunication mobile, de la cryptographie ainsi que du filtrage de trafic dans les réseaux haut débit. L’équipe est composée d’environ 25 membres (13 chercheurs et enseignants chercheurs, 12 doctorants).

La problématique générale de l’équipe CAIRN concerne l'étude et la conception d’architectures matérielles faible consommation adaptées au contexte applicatif. Le point fort de l’équipe est de regrouper des membres de trois communautés scientifiques (informatique, électronique et traitement du signal). Cette mixité de compétences permet le développement de solutions innovantes dans le domaine des architectures reconfigurables dynamiquement.

 

UNSA-LEAT (Coordinateur)

Université de Nice Sophia-Antipolis - Laboratoire d'Electronique, Antennes et Télécommunications

logo_uniceLogo LEAT

 

Le laboratoire UNSA-LEAT est conjointement une unité de recherche associant le CNRS (UMR6071) et l’Université de Nice Sophia Antipolis. Les activités se concentrent selon 4 thèmes : Modélisation et Conception de systèmes d’objets communicants, Modélisation de calcul électromagnétique, Nouvelles antennes pour les télécommunications, détection et imagerie microondes. Le personnel en janvier 2008 sera de 44 permanents et 24 non permanents. L’activité de recherche principale dans le premier thème concerne l’exploration d’architecture de SoC, l’optimisation de la consommation, et les architectures MPSoC temps réel matériel/logiciel. Ces travaux aboutissent à des méthodes et outils de niveau système pour des architectures et des applications.

 

TRT

THALES Research and Technology

 

Thales Research and Technology (TRT) joue un rôle central dans la recherche du Groupe : TRT comprend quatre entités de recherche en France, au royaume-uni, aux Pays-Bas et à Singapour, ainsi que des laboratoires gérés conjointement par la recherche du groupe et des filiales et un réseau de départements de recherche travaillant avec les unités opérationnelles dans les Divisions du Groupe.

En France, TRT-France emploie 220 personnes à plein temps et environ 40 doctorants et 50 chercheurs extérieurs du CNRS, de l’école Polytechnique, de IOTA. La recherche à TRT est structurée en trois groupes, le groupe de recherche Physique, le groupe de recherche Technologie et Mesure et le groupe de recherche Sciences et Techniques de l'Information (STI), ce dernier étant impliqué dans ce projet. Les deux premiers groupes concernent les systèmes à micro-ondes pour des radars terrestres, navals et aéroportés et la guerre électronique, les systèmes optroniques pour la détection des contre-mesures et des systèmes de sécurité pour protéger les gens et la propriété (cartes d'identité, détection de gaz et explosive, biométrie, sécurité de site)

 

XILINX

Partenaire technologique au projet FOSFOR

Xilinx, Inc.

 

 

 

© LEAT, Mars 2008